Vous êtes ici : AccueilActualitésVIHMANDELA, un héritage laissé aux acteurs de la lutte contre le sida

         Homme politique des plus célèbres, incarnation de la lutte pour la paix et l’égalité entre les hommes, son nom, à lui seul représente un empire, un l’idéal de la nature humaine que l’humanité ait rarement connu. Prix Nobel de la paix Nelson Mandela était une figure majeure dans la lutte contre le sida.


De son vivant, des hommes et des institutions, lui ont rendu les hommages dus à son engagement pour la dignité humaine. Parmi ses nombreuses luttes, on ne saurait ignorer sa large contribution à la mise en place d'une réponse efficace et moderne au problème du sida. Il a brisé la loi du silence et a donné l'espoir d'un monde où tous vivraient dans la dignité.
En 2000, lors de la Conférence Internationale sur le sida, il retient l’attention des participants en alertant sur la tragique expansion du virus en Afrique sub-saharienne. De cette conférence, la communauté internationale se souvient du vibrant appel lancé à tous les présidents africains afin qu’ils se mobilisent contre cette maladie.
Depuis lors, la transmission de la maladie de la mère à l’enfant et l'accès aux antirétroviraux sont presque immédiatement devenus des priorités.

Fidèle à ses convictions et repoussant les limites de son engagement contre la peur et la discrimination, il émerveille le monde en révélant au monde entier que son fils était mort du sida.
Destin ou ironie du sort, la disparition de Mandela la veille de la plus grande rencontre africaine pour la lutte contre le sida interpelle l’ensemble des acteurs à redoubler non seulement d’efforts, mais aussi et surtout à conserver, à capitaliser et à transmettre aux générations futures, l’héritage chèrement acquis qu’il a laissé à l’humanité.

Agenda / Annonce

inscription newsletter

Nombre de visiteurs : mon compteur